1 year of steampunk, mini fiction

Serviette

image de synthèse représentant une porte ronde en métal serti d'une horloge et d'engrenages. Titre : "serviette"

Alors comme ça, vous avez réussi votre premier voyage intertemporel. Félicitations ! Voici quelques lignes directrices pour vous guider.

Mais d’abord, le saviez-vous ? Selon l’éminent Jzg’ù Hk¨, le temps étant une dimension à part entière, vous êtes en droit de revendiquer le titre de Voyageur·se Intergalactique. Prenez donc exemple sur les confrères qui vous ont précédé·e dans d’autres lieux et n’oubliez pas votre serviette, dont l’utilité a déjà été amplement démontrée dans d’autres publications. Il vous sera utile d’en faire réaliser différents modèles, selon l’époque où vous souhaitez vous rendre.

Ce qui nous amène à la première règle : méfiez-vous des paradoxes temporels. L’écoulement naturel du temps et les systèmes de causalité qui régissent l’univers peuvent-ils être modifiés ? Voilà une question à laquelle personne n’a encore répondu avec une certitude totale, quoique la très érudite Djamila Amin ait garanti la véracité de ses conclusions. Malheureusement, lesdites conclusions ayant été entièrement rédigées dans un dialecte perdu de la planète G-1578-EB49, il nous est pour l’heure impossible de nous en assurer.

Dans le doute, pensez à adapter votre serviette (et autres effets personnels) au lieu et surtout au temps dans lequel vous souhaitez vous rendre. En cas d’erreur de manipulation, il vous faudra bien sûr vous fournir au plus vite parmi la population locale.

Un corollaire de cette première règle est que vous devriez toujours vous efforcer de ne strictement rien changer au déroulement des événements dans lesquels vous allez vous trouver. Évidemment, les différents degrés d’effet papillon peuvent poser certaines difficultés quant à la maîtrise des changements que vous pourriez apporter. Cependant, il est tout à fait certain à présent que le peuple de Xondhar, FI_46-00, ne doit pas sa vénération du divin « Pikachu » à un enchaînement causal intouché.

Comme d’habitude, les êtres humains ont fait la démonstration de leur incapacité chronique à laisser leur piètre sens de l’humour à sa place, soit au fond d’un tiroir. Merci de ne pas en faire de même.

Joyeuse journée de la serviette ! Et si vous ne connaissez pas : référence au Guide du Voyageur Intergalactique de Douglas Adams. Un roman de science-fiction humoristique à découvrir !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.